• Visitez le Palais de Bahia durant votre séjour dans un hôtel de luxe à Marrakech

    Marrakech est l’une des villes du Maroc qui a souvent servi de capitale, de nombreuses dynasties régnantes s’y sont installées depuis sa fondation jusqu’au protectorat français. Aujourd’hui, en plus de l’hôtel de luxe à Marrakech qui est un véritable symbole de bien-être et de beauté, on retrouve encore des palais qui rappellent cette période de […]

  • Des équipements légers pour s’éclairer pendant un trekking au Maroc

    Les équipements que vous emportez avec vous pour un trekking au Maroc http://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/ sont assez importants, ils vous permettront de faire face aux situations prévues comme imprévues de votre séjour. Ne négligez donc pas cet aspect de la préparation du trekking ou de la randonnée. En fonction de la durée et du lieu de votre trekking, […]

  • Quelle est l’histoire de la carte grise ?

    La carte grise donne à son propriétaire la totale propriété de son véhicule à deux ou quatre roues en contrepartie des quelques euros qu’il coûte. La carte grise, qui en réalité est bleue de nos jours, est indispensable pour pouvoir rouler en France et même à l’étranger. Les cartes grises sur le site https://www.commander-sa-carte-grise.com/ont leur […]

  • Quels sont les avantages de la centrale vapeur ?

    Tous ceux qui ont déjà fait usage d’une centrale vapeur, vous diront que c’est un équipement électroménager qui est beaucoup plus efficace qu’un simple fer à repasser. Rapprochez-vous des professionnels qui commercialisent de nombreuses marques. Avec le fer à repasser conventionnel que l’on connaît fait chauffer l’eau qui se trouve dans le réservoir intégré. En […]

  • Comment procéder pour créer son entreprise de taxi moto à Paris ?

    Depuis les années 2000, le métier de taxi moto s’est répandu et attire de plus en plus de personnes indépendantes. Le secteur est en pleine croissance et selon les statistiques cela n’est pas près de s’arrêter. 75% des déplacements sont faits en taxi moto à Paris et même dans la plupart des zones urbaines. Pour […]

  • Les caractéristiques du métier de coursier parisien

    Paris est une grande métropole dans laquelle de nombreuses professions se sont développées avec les années qui passent. Parmi ces métiers « nouvelle génération », qui sont aujourd’hui devenus indispensables pour l’épanouissement des populations, nous pouvons citer le métier de coursier parisien. Le coursier est généralement employé par une entreprise, par une société de livraison […]

  • Quelles sont les infrastructures que l’on retrouve à Marrakech ?

    Marrakech est une ville dont l’expansion s’est faite à grande vitesse. Cela afin de satisfaire les attentes et les besoins des touristes qui se pressent toujours par millions, plus nombreux aux portes de la cité ocre. Avec les années, la ville s’est agrandie de part et d’autre en accueillant de nouveaux quartiers parmi lesquels nous […]

Visitez le Palais de Bahia durant votre séjour dans un hôtel de luxe à Marrakech

la sultana hotel de luxe

Marrakech est l’une des villes du Maroc qui a souvent servi de capitale, de nombreuses dynasties régnantes s’y sont installées depuis sa fondation jusqu’au protectorat français. Aujourd’hui, en plus de l’hôtel de luxe à Marrakech qui est un véritable symbole de bien-être et de beauté, on retrouve encore des palais qui rappellent cette période de faste du royaume. Le palais Bahia est l’un des plus remarquables de la ville, et il regroupe dans sa structure à la fois l’architecture arabe et andalouse. Le tout est agrémenté par un magnifique jardin et une décoration d’intérieur sublimée. En visitant Marrakech, vous pourrez trouver ce palais à quelques minutes au sud de l’ancienne ville plus communément appelée la médina, à proximité de la Casbah et du Mellah qui était le quartier juif.

Histoire et évolution du palais Bahia à Marrakech

Le palais Bahia a été construit en 1900 et il était à cette époque le palais le plus grand et le plus somptueux que la ville ait connu. Avec ses 150 pièces, ce monument faisait état de la puissance du Royaume du Maroc, de plus sa décoration était un délice pour les yeux avec les peintures florales et les sculptures qui décoraient ses allées et pièces. Les jardins arborés d’orangers, de grenadiers, de palmiers et autres arbres exotiques, sont toujours impressionnants, tout comme sa cour de 1500 mètres carrés. Même les plus grands hôtels de luxe de Marrakech https://www.sejour.org/Afrique/Profiter-d-un-sejour-royal-au/n’ont pas aussi fière allure. La construction du palais a été faite par un chambellan et son fils, à l’époque ils étaient les plus puissants après le roi, le palais était destiné à la maîtresse du fils, d’ailleurs le terme « Bahia » signifie « la belle, la brillante ».

Pendant la période du protectorat français sur le Maroc dès 1912, le général Lyautey qui à l’époque était l’homme le plus puissant du Maroc décida d’en faire sa résidence personnelle, ainsi que celle des autres officiers sur place. Pour augmenter le confort du palais, on lui ajoute le chauffage, des cheminées et l’électricité. De nos jours, seulement une partie du palais est ouverte à la visite, pendant que l’autre partie accueille la famille royale ou les dignitaires étrangers pendant leurs séjours à Marrakech. Le palais a autant de confort qu’un hôtel de luxe à Marrakech. Parfois des concerts y sont organisés. Les habitants et les visiteurs ont ainsi l’occasion de découvrir les jardins riches en espèces végétales qui attirent de nombreuses espèces. À l’intérieur on peut découvrir des zelliges, des charpentes recouvertes de motifs végétaux, et la taille immense des pièces.

 

Des équipements légers pour s’éclairer pendant un trekking au Maroc

trekking

Les équipements que vous emportez avec vous pour un trekking au Maroc http://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/ sont assez importants, ils vous permettront de faire face aux situations prévues comme imprévues de votre séjour. Ne négligez donc pas cet aspect de la préparation du trekking ou de la randonnée. En fonction de la durée et du lieu de votre trekking, vous adapterez le matériel à emporter. Le mieux reste encore de vous informer et d’établir une liste précise de tout ce que vous emporterez. Il ne sert à rien de se surcharger avec beaucoup de choses qui peuvent être inutiles au final, parce que le poids du sac peut être un frein à votre progression pendant le trajet. Le couteau suisse et la gourde restent des éléments totalement indispensables lorsque vous allez vous promener en pleine nature. Le couteau suisse présente le double avantage d’être léger et multifonctionnel il peut vous sortir de plusieurs situations grâce à ses nombreux outils. La gourde vous permet de transporter de l’eau qui est un élément absolument indispensable lorsque vous marchez.

Parmi les autres éléments que vous pouvez emmener, vous ne devez absolument pas négliger la lampe frontale. C’est un élément primordial puisqu’elle vous permet de transporter l’eau que vous boirez tout au long du parcours. Vous pouvez opter pour les gourdes filtrées qui permettent en même temps de filtrer l’eau que vous aurez puisée à un endroit ou à un autre. L’eau vous permet de vous hydrater pendant votre marche. Parmi les éléments dont vous aurez besoin, vous pouvez compter la lampe frontale. C’est un élément primordial dans votre matériel de trekking au Maroc ou ailleurs. Avec la lampe frontale, vous pouvez voir et surtout être vu à une certaine distance tout en gardant les mains libres. Ainsi vous pouvez installer votre campement en vous éclairant sans souci ou terminer votre étape malgré la nuit.

Pour un trekking au Maroc, vous pouvez opter pour les lampes frontales de marque Petzl qui sont parfaitement adaptées. En plus d’une lampe frontale, il vous faut une lampe de poche qui vous aidera à éclairer votre parcours ou vos activités lorsque la lampe frontale vous aura lâché. Pour les lampes de poche, essayez les lampes MagLite qui sont très résistantes, mais aussi les marques Dynamo qui fonctionnent sans piles et éclairent à volonté. Ce sont des marques et modèles qui sont plébiscités par les randonneurs.

Quelle est l’histoire de la carte grise ?

carte grise

La carte grise donne à son propriétaire la totale propriété de son véhicule à deux ou quatre roues en contrepartie des quelques euros qu’il coûte. La carte grise, qui en réalité est bleue de nos jours, est indispensable pour pouvoir rouler en France et même à l’étranger. Les cartes grises sur le site https://www.commander-sa-carte-grise.com/ont leur histoire un peu comme tous les documents d’immatriculation. La première carte grise est apparue en 1893 et était délivrée par la préfecture de police. Ce document est avant tout un permis de rouler avec son véhicule. Comme c’est encore le cas aujourd’hui, le certificat d’immatriculation était valable pour un seul numéro. Avec les années, les siècles, la carte grise a beaucoup évolué, que ce soit en termes de couleur, de contenu ou même de forme. En 1928 par exemple on pouvait retrouver le nom du propriétaire, les informations liées au véhicule, mais aussi, aussi surprenant que cela est, la date de validité du document et l’unique parcours que le véhicule a l’autorisation d’effectuer.

Par la suite, la carte grise a évolué en faisant apparaitre des informations telles que le nom, l’adresse et la profession du propriétaire du véhicule, le nombre de places du véhicule, son poids, et d’autres informations. Après 2004, la carte grise a continué son évolution avec de nouvelles directives européennes. Le document devient bleu avec trois volets et on y rajoute 45% d’informations. Ainsi, les informations sont harmonisées entre les différents états membres de l’Union européenne. Le troisième volet de la carte peut être découpé et envoyé à la poste pour demander un certificat. Ce bout de papier permet de rouler pendant un mois en attendant sa carte grise.

En 2009, la carte grise prend une nouvelle orientation sur le plan de la forme, et elle n’a pas changé jusqu’à aujourd’hui. La carte grise est devenue rose et on y retrouve de nouvelles informations. Et elle s’allège d’éléments qui créaient la polémique. Sur la version 2004, les véhicules âgés de plus de 25 ans et sans immatriculation ne pouvaient pas en obtenir puisqu’ils pouvaient difficilement être justifiés. Ces véhicules ne pouvaient pas non plus passer les contrôles techniques normalement. Ces véhicules ne pouvaient donc pas traverser leur département. Pour répondre à ce manquement, les véhicules de plus de 30 ans peuvent disposer d’une carte grise de collection qui leur permet de se déplacer dans tout le pays et même en dehors. Les nouvelles plaques d’immatriculation pour ces véhicules sont de couleur noire, avec des lettres blanches.

Quels sont les avantages de la centrale vapeur ?

centrale vapeur principale

Tous ceux qui ont déjà fait usage d’une centrale vapeur, vous diront que c’est un équipement électroménager qui est beaucoup plus efficace qu’un simple fer à repasser. Rapprochez-vous des professionnels qui commercialisent de nombreuses marques. Avec le fer à repasser conventionnel que l’on connaît fait chauffer l’eau qui se trouve dans le réservoir intégré. En fonction du tissu et des besoins, la température tout comme le débit de vapeur peuvent être modifiés. Rappelons que la vapeur du fer à repasser permet de faire partir les plis des vêtements plus rapidement. La centrale vapeur augmente le nombre de vos possibilités en termes de repassage. Avec la centrale vapeur, la chaleur est produite par un générateur qui n’est pas le fer. La chaleur se répand plus rapidement et elle est produite en plus grande quantité. La quantité de vapeur étant augmentée, le repassage est beaucoup plus efficace et on gagne plus de temps. Nul besoin de repasser sur les mêmes endroits plusieurs fois.

Grâce à la pression, les tissus épais se défroissent plus vite. En règle générale, un seul passage suffit pour que les plis soient totalement éliminés. Le fer de la centrale vapeur est beaucoup plus léger puisque le réservoir d’eau n’y est pas associé. La majorité des modèles de centrale vapeur pèsent en moyenne 1.2 kg, il en est de même pour les autres marques. L’instrument se manie donc avec plus de facilité et les sessions de repassage fatiguent moins. L’un des nombreux autres avantages est la nature des matériaux qui constituent la semelle du fer. Ces derniers sont de bonne qualité et attribuent au fer une glisse optimale.

Rappelons que le réservoir d’eau de la centrale vapeur, est détaché de la centrale même et a en général une contenance de 1,5 litre. Au cours de l’utilisation on peut rajouter de l’eau dans les centrales vapeurs à faible autonomie, même lorsque le fer chauffe encore. De cette manière le fer est adapté à de nombreux types de linges. Certains appareils proposent des fonctionnalités supplémentaires qui rendent la centrale vapeur encore plus performante. On retrouve notamment le défroissage vertical afin de supprimer les plus des vêtements sans les enlever des cintres. Il serait donc intéressant de vous mettre à l’utilisation de la centrale vapeur, car cela facilitera vos repassages et vous permettra de gagner du temps au quotidien, en dépensant moins d’énergie.

Comment procéder pour créer son entreprise de taxi moto à Paris ?

taxi moto paris

Depuis les années 2000, le métier de taxi moto s’est répandu et attire de plus en plus de personnes indépendantes. Le secteur est en pleine croissance et selon les statistiques cela n’est pas près de s’arrêter. 75% des déplacements sont faits en taxi moto à Paris et même dans la plupart des zones urbaines. Pour vous lancer dans cette activité, il est important que vous preniez en compte certains éléments : les frais de matériels pour commencer les activités notamment les motos, les équipements, etc. Il faut prévoir au moins 60 000 euros ; ne négligez pas les différentes charges liées à l’activité au quotidien ; ainsi que les frais d’assurances. Vous devez connaitre le lieu où vous allez exercer votre métier. Les villes françaises les plus embouteillées sont Marseille avec 177 heures perdues dans les embouteillages chaque année, Paris est deuxième avec 33% de taux de congestion moyenne soit 155 heures de perdues par an. Bordeaux arrive en troisième position avec 147 heures, suivie de Nice avec 110 heures de perdues.

Un bon chef d’entreprise de taxi moto à Paris comme sur le site http://www.bluebird-privileges.fr/ devrait pousser ses employés à travailler à proximité des aéroports et des gares. Les clients qui sont principalement des hommes d’affaires ou des artistes pressés arrivent dans les gares et aéroports et ils ont besoin de se rendre rapidement à leurs lieux de rendez-vous en évitant au maximum les embouteillages. Le transport des personnes à moto est encadré par une réglementation assez sévère. En gros, le chauffeur doit avoir reçu une réservation, pendant que les chauffeurs de motos recherchent des clients ils ne peuvent pas stationner ni circuler sur les voies publiques, le véhicule utilisé ne doit pas être âgé de plus de 4 ans, et chaque année il doit subir une visite technique surtout pour vérifier le système de freinage, de suspension, de direction et de visibilité.

Une entreprise de taxi moto à Paris doit travailler uniquement avec des chauffeurs disposant d’un permis de conduire A, mais aussi de cartes professionnelles qui peuvent être obtenues auprès de la préfecture du département où le chauffeur réside. La carte professionnelle peut également être fournie par la préfecture de police de Paris. Le chauffeur a également le devoir de disposer d’une attestation qui est délivrée par le préfet, une sorte de certificat médical qui garantit de ses aptitudes physiques. Le véhicule doit être doté d’une signalétique bien précise.

Les caractéristiques du métier de coursier parisien

coursier paris

Paris est une grande métropole dans laquelle de nombreuses professions se sont développées avec les années qui passent. Parmi ces métiers « nouvelle génération », qui sont aujourd’hui devenus indispensables pour l’épanouissement des populations, nous pouvons citer le métier de coursier parisien. Le coursier est généralement employé par une entreprise, par une société de livraison ou il travaille à son propre compte. Quoi qu’il en soit, sa mission première est de récupérer des colis et de les faire parvenir en temps, en heure et en état aux destinataires. Une profession souvent exercée par des jeunes, avec des véhicules à deux roues ou à quatre roues, dépendamment du lieu et de la taille du colis à livrer. Le coursier se doit d’être respectueux des délais, rapide, mais il doit aussi maitriser l’espace dans lequel il effectue ses livraisons afin de prendre les itinéraires les plus rapides afin de livrer à temps.

Certes les courses se font rapidement, mais toujours dans le respect du Code de la route et des règles de base de sécurité, afin de ne pas causer de dommages ni à l’employé ni au paquet, et encore moins aux gens autour. Le métier de coursier parisien se développe principalement dans les grandes villes. Les livraisons effectuées dans les zones rurales ou périphériques proviennent généralement des grandes cités. Le métier comporte quelques risques, en plus des risques liés à la conduite et les dangers de la route, le coursier travaille par tous les temps, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, il est sur les routes et doit quand même respecter les délais qui lui sont impartis.

De plus du mauvais climat, le coursier parisien doit subir les embouteillages et la pollution. Très souvent le véhicule utilisé est muni d’un GPS afin que le coursier sache toujours quelle est la meilleure route à prendre pour arriver dans les meilleurs délais. Pour ceux qui se servent de deux roues pour leurs livraisons, le port du casque est obligatoire. Le coursier se reconnait facilement car son véhicule et sa tenue sont aux couleurs de l’entreprise pour laquelle il travaille. Le travail s’organise en équipe, il y’a tout un processus derrière chaque livraison, cela n’empêche pas que le coursier soit seul sur le terrain, pendant les livraisons. Le travail est très souvent organisé en roulements, ce qui fait qu’un coursier peut se retrouver à travailler le week-end, la nuit ou même les jours fériés.

Quelles sont les infrastructures que l’on retrouve à Marrakech ?

Marrakech

Marrakech est une ville dont l’expansion s’est faite à grande vitesse. Cela afin de satisfaire les attentes et les besoins des touristes qui se pressent toujours par millions, plus nombreux aux portes de la cité ocre. Avec les années, la ville s’est agrandie de part et d’autre en accueillant de nouveaux quartiers parmi lesquels nous pouvons citer Tamansourt. Tamansourt a été créé en 2005 par la volonté du roi Mohammed VI qui voulait désengorger le cœur de Marrakech http://blogmarrakech.webnode.fr/. Cette mini-ville se trouve à environ 10 kilomètres sur la route d’El-Jadida et on y retrouve des logements, une mosquée, des écoles, plus tard on y trouvera une université, des hôtels avec piscines, et bien d’autres infrastructures destinées à satisfaire les touristes. Désormais la ville de Marrakech est connectée à la ville de Casablanca par l’autoroute A7 depuis avril 2007. Au sud, la ville ocre est connectée à la ville d’Agadir grâce à l’autoroute A7 depuis 2010, et depuis mars 2011 l’autoroute relie la ville à chichaoua en se dirigeant vers Essaouira.

L’aéroport de Marrakech-Ménara compte parmi les plus grands aéroports du royaume et on y enregistre plus de 4 millions de passagers par an. Avec les travaux du terminal 3, l’aéroport pourra atteindre une capacité de 9 millions de passagers chaque année. L’objectif étant d’atteindre une capacité de 14 millions de passagers à l’horizon 2030. Notons tout de même que l’extension urbaine autour de l’aéroport limite son développement. La construction d’une cité aéroportuaire intégrée est en projet. Son coût est estimé à environ 4,3 milliards de dirhams, ce projet pourrait être édifié sur les sites de Sidi Bou Othmane et de Sidi Zouine.

Sur le plan du transport ferroviaire, la ville de Marrakech dispose de l’une des principales gares ferroviaires du royaume et elle accueille plus de 3 millions de voyageurs par an. Sur le plan économique, la ville de Marrakech repose principalement sur l’activité touristique, le commerce, mais aussi l’artisanat. L’activité hôtelière a beaucoup évolué au cours des dernières années, on estime que ce secteur double son activité à peu près tous les quatre ans. Marrakech compte 18 souks, où travaillent au moins 40 000 artisans de tous métiers, comme les dinandiers, les potiers, les maroquiniers, etc. le fruit de leurs efforts, les créations traditionnelles, ont désormais pour principaux concurrents des objets en plastique et parfois de qualité moyenne, qui sont produits en Inde ou en Chine.

Montesson La Boucle

Montesson La Boucle

Veolia Transport Montesson la Boucle, c’est:
Plus de 4,375  millions de voyageurs transportés chaque année
16 communes desservies (150 000 habitants)
16 lignes régulières
260 points d’arrêts
Plus de 1,685 millions de km effectués chaque année
88 véhicules 49 autocars et 39 autobus
105  conducteurs

Info trafic
La CCBS se plie en 7 pour mieux vous servir… (fr)
A la rentrée 2008, plus de service sur votre réseau de bus !

Veolia Transport Brétigny

Veolia Transport Brétigny

Notre objectif : faciliter vos déplacements en Essonne. Se rendre à la gare, à son établissement scolaire, au centre commercial, rendre visite à sa famille, des amis…Ou juste « Bouger »… VEOLIA TRANSPORT BRETIGNY est là pour faciliter vos déplacements

Veolia Transport Brétigny, c’est :
1 625 462 voyageurs transportés chaque année
8 communes desservies
8 lignes
171 points d’arrêt
1.3 million km effectués chaque année
39 véhicules
52  conducteurs

recrutement

recrutement

Nous recherchons des conducteurs sur toute l’Ile-de-France.

Pour plus de renseignements sur le recrutement en Seine-et-Marne, regardez l’affiche :

affiche_recrutement

Load More