carte grise

La carte grise donne à son propriétaire la totale propriété de son véhicule à deux ou quatre roues en contrepartie des quelques euros qu’il coûte. La carte grise, qui en réalité est bleue de nos jours, est indispensable pour pouvoir rouler en France et même à l’étranger. Les cartes grises sur le site https://www.commander-sa-carte-grise.com/ont leur histoire un peu comme tous les documents d’immatriculation. La première carte grise est apparue en 1893 et était délivrée par la préfecture de police. Ce document est avant tout un permis de rouler avec son véhicule. Comme c’est encore le cas aujourd’hui, le certificat d’immatriculation était valable pour un seul numéro. Avec les années, les siècles, la carte grise a beaucoup évolué, que ce soit en termes de couleur, de contenu ou même de forme. En 1928 par exemple on pouvait retrouver le nom du propriétaire, les informations liées au véhicule, mais aussi, aussi surprenant que cela est, la date de validité du document et l’unique parcours que le véhicule a l’autorisation d’effectuer.

Par la suite, la carte grise a évolué en faisant apparaitre des informations telles que le nom, l’adresse et la profession du propriétaire du véhicule, le nombre de places du véhicule, son poids, et d’autres informations. Après 2004, la carte grise a continué son évolution avec de nouvelles directives européennes. Le document devient bleu avec trois volets et on y rajoute 45% d’informations. Ainsi, les informations sont harmonisées entre les différents états membres de l’Union européenne. Le troisième volet de la carte peut être découpé et envoyé à la poste pour demander un certificat. Ce bout de papier permet de rouler pendant un mois en attendant sa carte grise.

En 2009, la carte grise prend une nouvelle orientation sur le plan de la forme, et elle n’a pas changé jusqu’à aujourd’hui. La carte grise est devenue rose et on y retrouve de nouvelles informations. Et elle s’allège d’éléments qui créaient la polémique. Sur la version 2004, les véhicules âgés de plus de 25 ans et sans immatriculation ne pouvaient pas en obtenir puisqu’ils pouvaient difficilement être justifiés. Ces véhicules ne pouvaient pas non plus passer les contrôles techniques normalement. Ces véhicules ne pouvaient donc pas traverser leur département. Pour répondre à ce manquement, les véhicules de plus de 30 ans peuvent disposer d’une carte grise de collection qui leur permet de se déplacer dans tout le pays et même en dehors. Les nouvelles plaques d’immatriculation pour ces véhicules sont de couleur noire, avec des lettres blanches.